Message important:

Mascouche en zone rouge (alerte maximale) | Voir les mesures préventives

  • Partagez cette page avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • Twitter
  • Email

Évaluation municipale

La Ville de Mascouche confie l’évaluation foncière (évaluation municipale) de toutes les propriétés sur son territoire à une entreprise indépendante.

L’évaluateur-signataire des rôles doit être membre de l’Ordre des évaluateurs agréés du Québec.

Pour consulter le rôle d’évaluation foncière d’une unité d’évaluation donnée de Mascouche, vous devez connaître l’adresse, le numéro de lot ou le numéro de matricule de la propriété.

Consulter l’évaluation foncière d’une propriété

Accéder au rôle d’évaluation (pour les PROFESSIONNELS)

  • Qu’est-ce que le rôle d’évaluation foncière?

    Rôle d’évaluation foncière

    L’ensemble des évaluations effectuées pour une municipalité se nomme le rôle d’évaluation foncière.

    Le rôle d’évaluation indique à une municipalité la base d’imposition, soit la valeur de la propriété utilisée pour déterminer le montant des taxes, selon le taux d’imposition. Autrement dit, c’est un outil qui sert à calculer le montant des taxes municipales.

    Il sert aussi à rendre l’apport financier des contribuables le plus juste et équitable possible, en fonction des coûts liés aux services offerts.

    Lorsque des travaux sont effectués sur une propriété, sa valeur change, tout comme le rôle d’évaluation.

    Rôle triennal

    Pour que l’évaluation foncière reflète la situation du marché immobilier local en constante évolution, le rôle d’évaluation est revu tous les 3 ans, d’où l’appellation «triennal».

    Au moment de l’évaluation, on s’assure que la valeur de chaque immeuble inscrit au rôle d’évaluation représente le plus justement possible sa valeur marchande.

    Le rôle d’évaluation entre en vigueur le 1er janvier de la 1re année du rôle triennal et demeure valide jusqu’au 31 décembre de sa 3e année.

    La valeur des propriétés est établie en fonction du marché au 1er juillet de la 2e année du rôle triennal précédent.

    Le rôle triennal en vigueur couvre les années 2019-2020-2021. Il se base sur le dépôt de rôle de novembre 2018 (valeur au marché ou valeur de référence au 1er juillet 2017).

  • Demander une révision

    Renseignements relatifs à votre droit de demander une révision administrative à l’égard du rôle d’évaluation foncière

    La Loi sur la fiscalité municipale (chapitre F-2. 1, a 124 à 138.4) prévoit une révision administrative relative au contenu du rôle d’évaluation. Sur demande conforme de toute personne ayant un intérêt à cet effet, cette procédure oblige l’évaluateur à donner une réponse écrite au demandeur. Ceux-ci peuvent conclure une entente et ainsi convenir de modifications au rôle. En l’absente d’entente, la Loi accorde un recours, devant le Tribunal administratif du Québec, à toute personne ayant d’abord déposée une demande de révision.

    Pour plus de renseignements, veuillez consulter le formulaire.

    Délai à respecter

    Pour être recevable, une demande de révision doit être déposée AVANT LE 1ER MAI DE LA PREMIÈRE ANNÉE d’application du rôle d’évaluation. Par contre, si le présent avis vous a été expédié après le dernier jour de février de cette même année, vous pouvez déposer votre demande dans les 60 jours suivant cette expédition (120 jours s’il s’agit d’une unité évaluée à 3 000 000 $ ou plus et que le rôle déposé n’est pas diffusé, depuis une date comprise dans les 60 jours qui suivent son dépôt, sur le site Internet de la municipalité).

    Procédure à suivre

    Si vous désirez demander une révision, vous devez, pour que votre demande soit recevable :

    1. Remplir le formulaire intitulé « DEMANDE DE RÉVISION DU RÔLE D’ÉVALUATION FONCIÈRE » et disponible à l’endroit déterminé pour déposer une telle demande.
    2. Remettre le formulaire dûment rempli à l’endroit déterminé à cette fin ou l’envoyer par poste recommandée.
    3. Joindre au formulaire la somme déterminée par un règlement de l’organisme municipal responsable de l’évaluation aux fins de la révision administrative et applicable à l’unité d’évaluation visée (si un tel règlement existe, le présent avis l’identifie).

    Formulaire de demande de révision du rôle d’évaluation foncière

    Frais non remboursables

    • 75$ pour un immeuble évalué à moins de 500 000$
    • 300$ pour un immeuble évalué entre 500 000$ et 2 M$
    • 500$ pour un immeuble évalué entre 2M$ et 5M$
    • 1000$ pour un immeuble évalué à plus de 5M$

    Des questions?

    Vous avez besoin d’information supplémentaire ou vous avez des question concernant votre évaluation? Avant de faire une demande de révision, communiquez avec nous et si nécessaire, nous transférerons votre demande aux évaluateurs ;

    450 474-4133, poste 2500

  • Visite de votre propriété par un évaluateur

    Comme l’exige la Loi sur la fiscalité municipale (RLRQ, chapitre F-2.1), la Ville doit constituer un dossier où se trouve la description de chaque immeuble de Mascouche et s’assurer de l’exactitude des données recueillies au moins une fois tous les 9 ans (maintien d’inventaire).

    Les propriétés qui n’ont pas été inspectées à la suite d’une vente ou de la réalisation de travaux avec permis recevront la visite d’un évaluateur au moins une fois tous les 9 ans afin d’en vérifier la description.

    Après la visite d’un évaluateur, 3 scénarios sont possibles:

    1. Aucun changement n’est constaté

    Si l’inspecteur ne constate aucun changement à la propriété depuis la dernière inspection, la visite n’aura aucune conséquence.

    2. Des changements mineurs sont constatés

    Si des changements mineurs sont constatés, aucune modification n’est faite au rôle d’évaluation en vigueur. Aucune facture de taxes supplémentaires n’est émise.

    Au rôle d’évaluation triennal suivant, les éléments recueillis par l’inspecteur seront considérés par l’évaluateur dans l’établissement de la nouvelle valeur de la propriété. Il pourrait alors y avoir une légère hausse de la valeur de la propriété inscrite au nouveau rôle foncier par rapport à celles du voisinage.

    3. Des changements importants sont constatés

    Si des changements importants sont constatés, le dossier est acheminé à un évaluateur qui établit la valeur à ajouter ou à retrancher au rôle d’évaluation en vigueur.

    Un avis de modification est expédié pour vous informer de la nouvelle valeur de votre propriété et de la date d’entrée en vigueur de cette modification.

    Vous disposez alors de 60 jours suivant la réception de l’avis pour faire une demande de révision si vous êtes en désaccord avec la nouvelle valeur inscrite. Les instructions pour faire une demande de révision se trouvent au verso de l’avis de modification.

    Selon le cas, une facture de taxes révisée (tenant compte de l’écart de la valeur établie par l’évaluateur en fonction de la période visée par la modification) vous sera envoyée.


Droit de mutation immobilière

Le droit de mutation immobilière («taxe de Bienvenue») est une taxe municipale perçue sur tout transfert de droits de propriété en vertu de la Loi concernant les droits sur les mutations immobilières (RLRQ, c. D-15.1).

L’acquéreur de l’immeuble doit acquitter le droit de mutation immobilière dans les 30 jours suivant la date de facturation, en un seul versement.

Le droit de mutation se calcule en fonction du montant le plus élevé entre le prix de vente ou la valeur uniformisée au rôle d’évaluation au moment du transfert.

  • Taux en vigueur

    Taux en vigueur

    • 0 $ à 51 700 $ : 0,5 %
    • 51 700 $ à 258 600 $ : 1%
    • 258 600 $ à 500 000 $ : 1,5 %
    • Tranche excédant 500 000 $: 3 %

    Simulation pour une propriété de 560 000$

    51 700 $ x 0,5 % = 258.50 $
    206 900 $ x 1 % = 2 069 $
    241 400 $ x 1,5 % = 3 621 $
    60 000 $ x 3 % = 1 800$

    Le droit de mutation total est donc de 7 748.50 $.

  • Droit supplétif

    Droit supplétif

    En vertu de l’article 20.1 de la Loi concernant les droits sur les mutations immobilières (RLRQ, chapitre D-15.1), la Ville de Mascouche impose un droit supplétif au droit de mutation si le transfert d’un immeuble situé sur le territoire de la Ville est visé par une exonération (prévue par la loi précitée) qui empêche l’administration municipale de percevoir un droit de mutation.

    Le montant du droit supplétif est de 200$.

    Toutefois, lorsque la base d’imposition du droit de mutation qui aurait autrement été payable est inférieure à 40 000$, le montant du droit supplétif est égal à celui du droit de mutation.

    Ce droit supplétif n’a pas à être payé:

    • lorsque l’exonération est prévue au paragraphe a) du premier alinéa de l’article 20 de cette loi, soit lorsque le montant de la base d’imposition est inférieur à 5 000$;
    • lorsque l’exonération est prévue au paragraphe d) du premier alinéa de l’article 20 de cette même loi et que le transfert d’un immeuble en ligne directe résulte du décès du cédant.