• Partagez cette page avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • Twitter
  • Email

Discours du maire sur le rapport financier consolidé 2017

Le rapport financier consolidé 2017 a été adopté par le conseil municipal lors de la séance ordinaire du 11 juin 2018.

Voici le discours qu’a prononcé Guillaume Tremblay, maire de Mascouche, à l’occasion du dépôt du rapport.


Faisant suite à l’audit annuel des états financiers, le conseil présente le Rapport financier consolidé 2017 de la Ville de Mascouche.

Les états financiers consolidés ont été vérifiés par la firme Amyot Gélinas et présentent fidèlement la situation financière de la Ville au 31 décembre 2017.

Manoir seigneurial et complexe aquatique, un nouveau pôle d’attraction voit le jour!

La phase I des travaux de démolition des bâtiments non patrimoniaux est maintenant complétée. Depuis l’acquisition de ce joyau historique par la Ville, il s’agissait de la première action concrète qui nous mènera à une revitalisation du site, incluant le Manoir, le Moulin et la Maison du meunier, mais aussi, à l’aménagement d’un réseau de sentiers, qui, à terme, offrira aux Mascouchoises et Mascouchois, une expérience numérique unique, en pleine nature, et ce, grâce, entre autres, à une entente convenue avec le ministère de la Culture et des communications.

Cette première phase des travaux s’est complétée dans le respect du budget alloué par la Ville et prévu à l’intérieur du règlement d’emprunt 1191 de 10 M$.

Que ce soit par la revitalisation des bâtiments, mais aussi l’aménagement des sentiers, le site du Manoir seigneurial deviendra, nous en sommes convaincus, LE produit d’appel de la belle et grande région de Lanaudière, mais aussi du Grand Montréal! Ce n’est pas de la prétention, mais bien de la fierté collective!

C’est également en 2017 que le Gouvernement du Québec nous a autorisés à conclure un protocole d’entente avec un OBNL afin de concrétiser un autre grand projet attendu par les citoyens: le complexe aquatique!

Notre partenariat novateur avec un organisme à but non lucratif nous permettra, non seulement de vous offrir un centre à la fine pointe de la technologie, mais aussi, et surtout, à un coût hautement concurrentiel! En effet, le projet estimé à 13.1 M$ sera assumé à 100 % par l’OBNL. Seuls des frais de gestion, de fonds de prévoyance et d’aménagement d’une rue seront absorbés par la Ville.

Lorsque l’on regarde à vol d’oiseau le secteur du Manoir et du complexe aquatique, nous pouvons affirmer, sans l’ombre d’un doute, que nous venons de jeter les bases d’un nouveau pôle d’attraction récréotouristique et sportif qui contribuera à faire de Mascouche une véritable destination!

CentrOparc, c’est parti!

Nous avons des atouts considérables à Mascouche: un patrimoine ainsi qu’un environnement naturel d’envergure et protégés, une qualité de vie inégalée et un milieu de vie sécuritaire, une proximité ainsi qu’un réseau de transport collectif connecté aux grands centres, des parcs et des événements pour tous, et j’en passe. Ce qui nous manquait pour compléter et concrétiser notre vision d’une ville moderne et autonome, c’était un parc d’affaires dynamique et nouveau genre.

Avec le développement du CentrOparc, nous pourrons enfin dire haut et fort que les familles mascouchoises peuvent non seulement vivre et s’épanouir à Mascouche, mais y travailler; des emplois de qualité qui permettront à nos résidents d’offrir leur immense talent ici, chez nous!

La vente des terrains de l’ancien aéroport de Mascouche et l’entente intervenue avec le Groupe MONTONI nous conduira au développement à court et moyen terme de plus de 1.5 M de pieds carrés. Cette transaction d’une valeur de 6.2 M$ entraînera dans son sillage, des investissements potentiels de 65 M$. Ce sont là des retombées directes et significatives qui offriront à Mascouche la carte de visite dont elle avait besoin pour attirer de nouvelles entreprises chez elle et compléter « l’expérience Mascouche ».

Skatepark, jeux d’eau, nouveaux parcs et plans directeurs: ville active, ville en santé!

L’aménagement du parc Alexander s’ajoute aux autres investissements réalisés au cours de la dernière année dans les parcs de la Ville. On pense à l’aménagement du parc Chambéry dans le quartier Le Gardeur, aux nouveaux jeux d’eau au parc du Rucher, à l’ouverture du skatepark au parc des Pins, à l’ajout d’éclairage au parc du Domaine, de même qu’à l’ouverture du parc de Pontoise sur la rue de l’Orient. Des ajouts et améliorations qui totalisent un peu plus de 1.8 M$.

Nos parcs étant une autre de nos grandes richesses, nous avions besoin de nous doter d’une vision long terme. Ce pour quoi nous avons adopté en 2017 le Plan directeur des parcs et espaces verts ainsi que le Plan directeur du réseau cyclable. Véritables guides, ces documents nous aideront à coordonner les investissements à faire et à garder le cap sur les objectifs à atteindre.

Noyau villageois: on met la table!

Bien que le secteur du Manoir seigneurial représente un joyau de notre histoire et de notre patrimoine naturel et bâti, il ne faudrait pas oublier le cœur de notre belle et grande ville, ce qui était à l’époque la paroisse de St-Henri-de-Mascouche: notre noyau villageois.

J’ai eu l’occasion de partager notre vision et notre souhait d’animer, de protéger et de mettre en valeur cet autre pan de notre histoire.

Que ce soit par la création d’un programme de subvention d’une valeur de 50 000 $, qui vient accompagner les résidents et commerçants lors de travaux de rénovation (qui connaît d’ailleurs un vif succès), le remplacement des fenêtres de l’hôtel de ville où nous avons privilégié l’utilisation de matériaux nobles, le dévoilement des plans préliminaires ainsi que l’acquisition d’immeubles qui mèneront à l’aménagement d’une place publique en plein cœur du noyau et, finalement, l’ajout d’événements qui viendront dynamiser le secteur.

«Votre conseil ainsi que la fonction publique gardent le cap sur une gestion rigoureuse, au quotidien, des finances de la Ville.»

Guillaume Tremblay
Guillaume Tremblay
Maire de Mascouche

Infrastructures revampées: le rattrapage se poursuit!

En 2017, ce sont plus de 9 M$ qui ont été investis dans plusieurs secteurs de la Ville visant l’amélioration du réseau routier mascouchois.

Que l’on pense au réaménagement de l’intersection du chemin des Anglais et du boul. de Mascouche, la réfection des rues Amicale, des Amis, de l’Amour et Chauvette, des avenues de Chambéry, Garden ainsi que de la terrasse Garden et du chemin Saint-Philippe.

Une 2e couche de pavage sur le croissant Guay, l’avenue Saint-Denis, l’avenue de l’Esplanade ainsi que sur les rues Alexander, Andrassy, Anjou, Dupras et Pompéi, finalisant ainsi les travaux de réfection d’infrastructures réalisés en 2016.

Des travaux de réfection de chaussée sur la rue des Laurentides ainsi que les chemins Newton et Saint-Pierre ont également été réalisés pour un montant de 1 M$ en provenance de notre fonds des infrastructures.

Ces améliorations s’inscrivent dans la Planification des travaux 2016-2026 que nous avons présentée en 2016 et qui représente un investissement de 53 M$ sur 10 ans. Le tout, en vue de soutenir le développement de la Ville et d’assurer la pérennité de nos infrastructures.

Notre souhait demeure d’améliorer nos routes selon les orientations de notre Plan stratégique de développement durable en vue de notamment doter Mascouche de transports fluides favorisant la réduction des gaz à effet de serre.

Poste de police: pour une ville toujours plus sécuritaire!

C’est avec fierté que nous avons procédé au mois de septembre 2017 à l’inauguration de notre tout nouveau poste de police, l’édifice André-Duval. Un bâtiment qui offre un environnement moderne et qui permet au Service de police d’offrir des services de qualité et toujours plus de sécurité aux Mascouchois.

La construction du poste de police représente un investissement de plus de 10 M$, dont 2 637 154 $ de subvention provenant du Programme de la taxe sur l’essence et de la contribution du Québec (TECQ).

Nouveau site Internet : notre virage numérique se poursuit!

À l’ère des nouvelles technologies et de notre obligation à communiquer efficacement avec la population, c’est également en 2017 que la Ville de Mascouche a dévoilé son nouveau site Web.

En ligne depuis le 21 juin 2017, il a été conçu en vue de simplifier la vie aux citoyens mascouchois. Un site navigable sur mobile, considérant que 35 % des utilisateurs le consultent via leur cellulaire.

Mascouche est une ville dynamique qui évolue vers plus d’interactivité, plus de mobilité, plus de transparence et plus de consultations citoyennes. Le nouveau site Web a été pensé dans cette optique.

Avec ce site, se sont également ajoutés de nouveaux services en ligne dont : le paiement des contraventions, des cartes interactives, des formulaires Web, un calendrier d’événements bonifié et un moteur de recherche plus performant.

Administré avec beaucoup de rigueur, le projet de refonte aura nécessité un investissement de 75 000 $.

Gestion rigoureuse des finances: une responsabilité de tous les jours

Votre conseil ainsi que la fonction publique gardent le cap sur une gestion rigoureuse, au quotidien, des finances de la Ville. Avec des investissements 2017 de 24.5 M$, comparativement à 19.2 M$ en 2016, vous êtes à même de constater et d’apprécier les impacts positifs de l’effervescence qui anime notre ville.

À eux seuls, les promoteurs ont généré des investissements de plus de 7 M$. Mascouche est plus que jamais attrayante. Non seulement de plus en plus de familles font le choix de Mascouche, mais les entreprises et promoteurs aussi souhaitent être présents sur le territoire afin de participer à ce renouveau.

Il est important de rappeler que toute cette « animation » dont nous avons été témoins en 2017 s’est faite dans un contexte de gel du compte de taxes des Mascouchois. Un exploit dont nous sommes fiers.

Je tiens à remercier, au nom du conseil municipal, le travail et le dévouement de la fonction publique. De l’équipe de gestion, aux employés de soutien, en passant par nos ouvriers jusqu’à nos brigadiers, tous, à leur façon contribuent à ce succès.

Plus spécifiquement, Monsieur le directeur général, Sylvain Chevrier, et également Madame la directrice du Service des finances et de la trésorerie, Luce Jacques. Merci à vous deux de permettre au conseil de concrétiser sa vision d’une ville d’avenir.

Guillaume Tremblay
Maire de Mascouche