Message important:

Rinçage du réseau d’aqueduc en cours: voir la carte (19/10/2017)

  • Partagez cette page avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • Email

À l’occasion des Journées de la culture 2017, les Mascouchoises et les Mascouchois ont voté pour élire 20 Trésors culturels qui font la fierté de Mascouche. Quelle belle façon de célébrer et de mettre en valeur la culture de chez nous!

Nous vous invitons à découvrir (ou à redécouvrir!) ces trésors qui nous entourent.

1 – Manoir seigneurial de Mascouche

Lieu: 2071, rue du Manoir

Le Manoir seigneurial de Mascouche, dont la construction a débuté vers 1765, était la pièce maîtresse d’un vaste domaine constitué de plusieurs bâtiments et de terres agricoles bordant la forêt. Le Domaine seigneurial s’étend sur près de 227 hectares: 23 hectares pour le Manoir et 204 hectares pour la forêt domaniale qui l’entoure.

Plus d’info

2 – Parc du Grand-Coteau

Avec 2 étangs naturels et 22 km de sentiers boisés, le parc du Grand-Coteau est un véritable havre de nature en plein cœur de Mascouche.

Lieu: 2600, boulevard de Mascouche

Plus d’info

3 – Hôtel de ville

En 1855, la Providence Saint-Louis, un établissement de charité géré par les Sœurs de la Providence, sert de refuge aux orphelins, d’hospice aux personnes âgées et de maison d’éducation pour les jeunes filles. En 1966, la Fabrique loue l’édifice à la Commission scolaire de Mascouche et le renomme école l’Oiseau bleu. Quelques années après avoir acquis le statut de ville (1970), Mascouche acquiert l’édifice patrimonial pour y aménager l’hôtel de ville. L’inauguration officielle a eu lieu le 5 novembre 1978 après d’importants travaux.

Lieu: 3034, chemin Sainte-Marie

4 – Église Saint-Henri-de-Mascouche

L’église Saint-Henri-de-Mascouche a été inaugurée  le 17 juin 1885. Ce bâtiment à l’architecture néo romane a été conçu par les architectes Victor Bourgeau et E. A. Leprohon. Sur la façade, la statue de Saint-Henri, empereur d’Allemagne, surmonte le portique.

Lieu: 3000, chemin Sainte-Marie

5 – Madame Colville alias «La Millionnaire de Mascouche»

Fille de Sir Edward Kemp, madame Hazel Kemp Colville est issue d’une famille anglophone bourgeoise aisée. En 1930, elle achète le domaine seigneurial et entreprend d’importants travaux. Madame Colville habitait le manoir seulement quelques mois par année et était surnommée « la Millionnaire » par les gens du coin.

6 – Jardin Moore

Jardin créé par William Dyson Moore à partir de 1985, sur un terrain en pente au bord de la rivière Mascouche.

Lieu: 1455, chemin Pincourt

jardinmoore.com

7 – David Jalbert

«C’est en 2008 que le public découvre véritablement l’auteur-compositeur-interprète David Jalbert qui présente alors un premier album « Des histoires » et particulièrement l’extrait radio « Souvenirs d’enfance », une chanson qui lui assure un succès inespéré. Depuis, l’artiste originaire de Mascouche a consolidé sa position dans l’univers musical québécois avec les deux opus « Le journal » et « Y’a pas de bon silence ». » (extrait de la biographie de l’artiste publié sur http://www.davidjalbert.ca/biographie/)

davidjalbert.ca

8 – Émilie Mondor

Coureuse olympique née en 1981 à Mascouche, Émilie Mondor se spécialisait dans les courses de fond. Elle est décédée le 9 septembre 2006 à Hawkesbury en Ontario. La Classique Émilie-Mondor fut créée en son honneur.

classiqueemiliemondor.com

9 – Théâtre Côte à Côte

École de théâtre et d’improvisation et lieu de production et de diffusion fondé par Évelyne Robert.

Lieu: 1073, chemin des Anglais

theatrecoteacote.com

10 – Bibliothèque municipale Bernard-Patenaude

Durant le mandat du maire Bernard Patenaude, la bibliothèque de Mascouche ouvre ses portes à ses 400 abonnés en 1985 dans un local situé sur le chemin Sainte-Marie. Les nouveaux locaux sont inaugurés en 1999. La bibliothèque reçoit maintenant plus de 150 000 visiteurs par année.

Lieu: 3015, avenue des Ancêtres

biblio.ville.mascouche.qc.ca

11 – Murale «La boucherie Ovila Patenaude»

Créée en 2016, cette œuvre murale évoque une scène se déroulant au cœur du village de Mascouche en 1936. Non loin de l’étal du boucher Ovila Patenaude, on y voit des clients demeurant dans le voisinage.

Lieu: 2992, chemin Sainte-Marie

12 – Au coin du hamburger

Casse-croûte populaire de Mascouche ouvert depuis 1982.

Lieu: 3040, chemin Sainte-Marie

aucoinduhamburger.com

13 – Rivière Mascouche

D’une longueur totale de 58 km, la rivière Mascouche prend sa source à Mirabel et serpente sur le territoire avant de se jeter dans la rivière des Mille Îles. Un premier barrage a été construit en 1795, près du manoir, afin de faire fonctionner le moulin. Reconstruit en ciment en 1926, ce barrage de 6 m de haut est encore présent. Grâce au COBAMIL, un grand nettoyage de la rivière a été effectué en 2016 et 2017.

14 – William Dyson Moore

Fils d’immigrant, William Dyson Moore achète en 1944 les terrains où il développera le domaine Moorecrest et le Jardin Moore selon des règles environnementales très strictes.

15 – Festival de peinture à Mascouche

Depuis 1989, le Festival de peinture à Mascouche organise annuellement un grand symposium permettant aux peintres de toutes catégories et de toutes tendances de s’exprimer, d’exposer et de se faire connaître. En 2018, cet organisme célébrera son 30e anniversaire.

festivalpeinturemascouche.com

16 – Pierre Le Gardeur

Pierre Le Gardeur de Repentigny est le premier seigneur de la ville. La compagnie de la Nouvelle-France lui concéda le territoire en 1647.

17 – Salle du conseil municipal

Ce bâtiment de ferme a été construit en 1888 tout près du couvent pour la communauté des sœurs de la Providence à partir des pierres de la vieille église. Il comprenait entre autres un hangar à grain, une glacière, une laiterie et une remise pour les voitures.

Lieu: 3038, chemin Sainte-Marie

18 – Buste Pierre Le Gardeur

Cette sculpture en bronze a été conçue par l’artiste Louis-Philippe Hébert. Elle représente Pierre Le Gardeur de Repentigny, seigneur de la seigneurie de Repentigny dès 1647. Cette œuvre fut commandée par un groupe de Montréalais originaire de Saint-Henri-de-Mascouche dans le cadre du 160e anniversaire de la paroisse en 1910.

19 – Église anglicane Grace


Crédit-photo:  Collection Archive Lanaudière / Fond Aimé-Despatis

L’église anglicane Grace a été inaugurée en 1840 par la communauté anglicane. On la dédie sous le vocable de Grace en l’honneur de Grace Mactier, épouse de Peter Pagman.  Cette église est actuellement le plus ancien lieu de culte existant de la MRC Les Moulins.

Lieu: 2175, chemin Sainte-Marie

20 – Statue Émilie-Mondor

Cette statue a été érigée afin de perpétuer la mémoire de la coureuse olympique Émilie Mondor décédée d’un accident de voiture en 2006. Cette athlète, spécialiste du 5000 m, avait participé à cette épreuve lors des Jeux olympiques d’Athènes en 2004.

Lieu: parc du Grand-Coteau

À propos des Trésors culturels

Les Trésors culturels de Mascouche s’ajouteront à ceux des autres municipalités du Québec sur le site des Journées de la culture.

Ce projet est réalisé par Culture pour tous avec l’appui de l’Union des municipalités du Québec et de l’organisme Les Arts et la Ville, en partenariat avec le Fonds de solidarité FTQ.