Transition incarnée

Publié le 30 janvier 2019 par Stéphanie Legros
dans Bien-être, Environnement

  • Partagez cet article
  • Facebook
  • Twitter
  • Twitter
  • Email

S’incarner dans une transition, un changement, ce n’est pas toujours chose simple. Chaque pan de notre vie est interrogé, remis en question. Ce qu’on pensait normal depuis toujours nous apparaît parfois maintenant à revoir. Ça bouscule nos fondations, celles de notre famille, immédiate et élargie. Et l’assiette n’est pas soustraite de la loupe!

Depuis quelques mois, nous avons entrepris, comme plusieurs Québécois, une transition vers une alimentation moins carnée. En fait, nous avons choisi de réserver la viande aux occasions spéciales, aux fêtes, et de mettre de l’importance davantage sur la qualité et les méthodes d’élevage que sur la quantité, le volume et la fréquence.

Refaire un menu

En cherchant de nouvelles recettes pour planifier le menu de la semaine, nous avons fait de belles découvertes, et redécouvertes! Notamment, nous avons cuisiné des grains comme le sarrasin et l’orge en accompagnement, et aimerions essayer le millet et l’amarante bientôt! Les légumineuses (pois chiches, haricots rouges et blancs, lentilles corail ou vertes, etc.) prennent plus de place dans le menu.

Nous avons aussi remis à la table la traditionnelle soupe aux pois jaunes et remplacé le lard qu’on y trouve normalement par de la fumée liquide, un aromate qui apporte à la soupe un côté fumé pas piqué des vers.

De manière générale toutefois, ce sont les recettes purement végétariennes ou végétaliennes, plutôt que les adaptations de recettes «traditionnellement» carnées, qui ont eu la cote pour notre panel hautement sélectif. Quand on a une image mentale de ce à quoi devrait ressembler un hamburger ou un pâté chinois, c’est difficile de troquer la viande pour un mélange de haricots noirs ou de céréales. Pas impossible, mais difficile, surtout pour les plus petits! Disons qu’il faut avoir une sacré bonne recette!

Cela dit, voici nos recettes à succès:

Les cuisines indienne, thaïlandaise, mexicaine et japonaise regorgent de plats végétariens intéressants à essayer! C’est un peu comme faire le tour du monde par son assiette!

S’allier

Ce renouveau alimentaire fait jaillir des projets d’intérêt, et Mascouche n’en est pas exempt, assurément. Je vous avais déjà parlé de quelques groupes d’achat, dont ceux d’Un Monde à Vie et de NousRire, et des fermiers de famille dans un article précédent.

Mais voilà qu’une nouvelle initiative point dans la région: un projet de magasin de vrac est en préparation dans la région des Moulins! Je suis impatiente de voir ce qui adviendra de cette idée. En attendant que le ruban soit coupé, on peut les suivre sur Facebook!

Aussi, les activités de Tout le monde tout cru, un groupe d’achat de fruits et légumes basé sur Sainte-Marie, battent leur plein. De nouveaux points de chute ont été ajoutés récemment. Découvrez-les si ce n’est déjà fait!

L’adoption de ces nouvelles pratiques amène son lot de défis, mais aussi de plaisirs gustatifs insoupçonnés. Au plaisir de vous retrouver à nos côtés pour déguster les plus savoureuses trouvailles que nous ferons!

Stéphanie Legros

La jeune maman à tendance écolo

Partagez cet article

Commentaires

Articles suggérés

L’art de ma tante Sylvie

Découvrir l’âge d’un arbre; ce fut l’activité inattendue réalisée avec la marmaille lors de notre dernière balade en forêt. Quelle ne fut pas ma surprise d’entendre mon plus grand me demander d’aller mesurer des arbres! Du haut de mes cinq pieds, j’ai dû trouver une autre manière d’échanger sur la taille des arbres avec mes progénitures.

Lire

Publié le 18 décembre 2019 par Cynthia Lemieux
dans Environnement, Plein air

Être une « fit mom » à Mascouche

Mascouche est une ville familiale en plein essor où il fait bon vivre. Plusieurs nouvelles familles s’installent dans cette ville puisqu’elles y retrouvent non seulement tout ce dont elles ont besoin, mais aussi parce que le bien-être et l’activité physique occupent une place très importante au cœur de Mascouche.

Lire

Publié le 11 décembre 2019 par Joëlle Pilote
dans Bien-être, Plein air, Sport