Message important:

COVID-19 (Coronavirus) | Cliquez ici pour consulter les mesures préventives

Quand mes voisins donnent des cadeaux à mon chien!

Publié le 20 juillet 2017 par François-Xavier Clermont
dans Animaux, Bien-être, Plein air

  • Partagez cet article
  • Facebook
  • Twitter
  • Twitter
  • Email

Il y a un proverbe africain qui dit que « ça prend tout un village pour éduquer un enfant ». J’aurais tendance à dire que c’est la même chose avec un chien.

Bien entendu, comme pour les enfants, il est de la responsabilité des parents d’assurer l’éducation de base à leur ami poilu. Par contre, l’entourage a un rôle très important à jouer, particulièrement dans la phase de socialisation du chien, qui se déroule entre son deuxième et son quatrième mois de vie. C’est la phase la plus importante de son développement.

Les habitants de Mascouche, des amoureux des chiens

Que ce soit dans le sentier canin de la ville ou tout simplement dans les rues, les résidents de Mascouche me démontrent à chaque occasion leur amour pour les chiens. Des plus jeunes au plus âgés, ils se montrent tous respectueux.

Lorsque j’ai adopté Dtox, j’ai tout de suite ressenti l’acceptation de la part de mes voisins. Âgé de 3 mois, il ne me restait que très peu de temps pour le socialiser adéquatement. Il fallait qu’il entre en contact avec tout ce qui allait l’entourer au courant de sa vie.

Par chance, mes voisins ont joué un très grand rôle, et ce, sans même le savoir. Ma petite voisine, âgée d’environ 9 ans, et ses amies lui ont appris à aimer les enfants. De par leur approche respectueuse, elles lui ont démontré que même les plus petits humains pouvaient être agréables à côtoyer.

Je me considère privilégié d’avoir un voisinage aussi incroyable. Dtox ne s’en plaint pas non plus; d’autres voisins, qui n’ont pas de chien, ont même acheté des biscuits pour lui donner lorsqu’il me voit en train de le promener.

Ils n’en sont peut-être pas conscients, mais leurs petits gestes ont non seulement aidé mon chien à devenir sociable, mais ils facilitent beaucoup mon quotidien.

Que ce soit dans le sentier canin de la ville ou tout simplement dans les rues, les résidents de Mascouche me démontrent à chaque occasion leur amour pour les chiens. Des plus jeunes au plus âgés, ils se montrent tous respectueux.

L’importance de socialiser

Mes voisins m’ayant aidé à socialiser Dtox auprès des humains, il me fallait maintenant le socialiser auprès d’autres chiens.

La phase de socialisation ne veut pas dire de mettre son chien dans plusieurs situations différentes dans le but de l’habituer à toutes circonstances. La socialisation se veut plutôt une période où nous faisons simplement vivre de belles expériences à notre compagnon. Il ne sert à rien de lui présenter le plus de chiens possible; il suffit que ces rencontres soient agréables pour qu’il associe la présence d’autres chiens à quelque chose de positif.

Promenons-nous!

Chaque fois que je sors pour aller promener Dtox, j’aime tellement vous voir avec vos chiens, voir la belle relation que vous avez avec lui, vous voir jouer, vous voir sourire!

J’aime voir tous les différents types de chiens qui peuplent notre belle ville, du petit yorkshire, en passant par le bulldog jusqu’au grand danois.

Il est tellement agréable de pouvoir profiter pleinement des magnifiques endroits que la ville nous offre. Pour moi, l’endroit le plus formidable demeure le sentier canin, mais si vous connaissez des endroits que je ne connais pas, je serais ravi que vous me les partagiez!

François-Xavier Clermont

L'amoureux des compagnons à quatre pattes

Partagez cet article

Commentaires

Articles suggérés

L’art de ma tante Sylvie

Découvrir l’âge d’un arbre; ce fut l’activité inattendue réalisée avec la marmaille lors de notre dernière balade en forêt. Quelle ne fut pas ma surprise d’entendre mon plus grand me demander d’aller mesurer des arbres! Du haut de mes cinq pieds, j’ai dû trouver une autre manière d’échanger sur la taille des arbres avec mes progénitures.

Lire

Publié le 18 décembre 2019 par Cynthia Lemieux
dans Environnement, Plein air

Être une « fit mom » à Mascouche

Mascouche est une ville familiale en plein essor où il fait bon vivre. Plusieurs nouvelles familles s’installent dans cette ville puisqu’elles y retrouvent non seulement tout ce dont elles ont besoin, mais aussi parce que le bien-être et l’activité physique occupent une place très importante au cœur de Mascouche.

Lire

Publié le 11 décembre 2019 par Joëlle Pilote
dans Bien-être, Plein air, Sport