Message important:

Coronavirus | Cliquez ici pour suivre l’évolution de la situation

Quand le chien fait partie de la «gang» !

Publié le 12 juin 2019 par François-Xavier Clermont
dans Animaux, Plein air

  • Partagez cet article
  • Facebook
  • Twitter
  • Twitter
  • Email

Le beau temps est finalement arrivé. La saison des terrasses et des rues bondées est à nos portes. Mascouche prend vie, le noyau villageois se transforme et c’est magnifique de voir un sentiment d’appartenance se créer ainsi au sein de la communauté. Nous avons maintenant tout pour profiter de l’été; de nombreux espaces verts, des terrasses invitantes et une planification estivale éclatée!

Donc, pour profiter à fond de notre (court) été, je me suis dit que je pourrais partager quelques conseils afin que pitou et nous-mêmes, passions de beaux moments.

Choses à éviter

Je suis désolé, ça prenait une partie plate à ce texte. Je la ferai courte, promis!

Pour une sortie réussie, il faut mettre notre chien en situation de succès. De ce fait, un chien malade, blessé et/ou réactif ne trouvera pas son expérience plaisante. On laisse pitou à la maison et on lit mes autres textes du blogue pour des idées de sorties amusantes!

Voilà, finie. 🙂

Notre meilleur allié, le sac à gâteries!

Oui, le sac à gâteries est notre meilleur allié! Une petite gâterie peut nous sauver de bien des situations embarrassantes. En effet, si notre chien se met à japper après un écureuil (la plus grande obsession de Dtox), un humain ou un autre chien, on redirige son focus sur nous avec une gâterie qu’il aime.

Ça peut sembler banal, mais je vous garantis que l’achat d’un sac à gâteries qui s’attache à la taille est un investissement rentable et peu coûteux ! Vous pourrez l’utiliser à toutes les sauces; rues, terrasses, sentier canin et même à la maison!

Pour ma part, chaque fois que je vais dans le sentier canin, mon petit sac est à ma taille. Ça me permet de garder Dtox près de moi lorsque j’en sens le besoin. Lorsque je croise d’autres personnes, j’aime bien avoir Dtox à mes côtés. Ne sachant pas si les gens ont peur des chiens, je préfère ne pas leur imposer cette grosse bête qui peut sembler intimidante, malgré sa bouille sympathique.

La clé du succès

Pour une sortie réussie avec pitou, il faut y aller graduellement. Mettre notre chien dans une situation inconnue est rarement un gage de succès. Allez-y tranquillement, amenez votre chien dans un endroit peu fréquenté pour commencer, afin qu’il vive une belle expérience.

Comme pour les humains, le chien doit « étudier » pour apprendre et dans ce cas, le professeur, c’est nous! L’un des apprentissages les plus utiles pour moi est d’avoir montré à Dtox à comment bien marcher en laisse. Bien entendu, il y a des moments où je le laisse marcher comme bon lui semble, mais à l’occasion, il doit marcher à mes côtés.

Avec le chemin Sainte-Marie qui prend vie et les plans de revitalisation de la Ville, je suis bien heureux d’avoir montré à Dtox comment bien se comporter en public. Je pourrai donc profiter de notre belle Ville avec mes amis et ma grosse boule de poils…comme s’il faisait partie de la gang!

Profitez de votre Ville aussi et n’oubliez pas que la véritable clé du succès, c’est d’avoir du plaisir!

*Photo par Melissa Lajoie Photographe

François-Xavier Clermont

L'amoureux des compagnons à quatre pattes

Partagez cet article

Commentaires

Articles suggérés

L’art de ma tante Sylvie

Découvrir l’âge d’un arbre; ce fut l’activité inattendue réalisée avec la marmaille lors de notre dernière balade en forêt. Quelle ne fut pas ma surprise d’entendre mon plus grand me demander d’aller mesurer des arbres! Du haut de mes cinq pieds, j’ai dû trouver une autre manière d’échanger sur la taille des arbres avec mes progénitures.

Lire

Publié le 18 décembre 2019 par Cynthia Lemieux
dans Environnement, Plein air

Être une « fit mom » à Mascouche

Mascouche est une ville familiale en plein essor où il fait bon vivre. Plusieurs nouvelles familles s’installent dans cette ville puisqu’elles y retrouvent non seulement tout ce dont elles ont besoin, mais aussi parce que le bien-être et l’activité physique occupent une place très importante au cœur de Mascouche.

Lire

Publié le 11 décembre 2019 par Joëlle Pilote
dans Bien-être, Plein air, Sport