Message important:

Mascouche en zone rouge (alerte maximale) | Voir les mesures préventives

Les trois « R » de septembre

Publié le 13 septembre 2017 par Geneviève F. Goulet
dans Environnement, Événements, Famille

  • Partagez cet article
  • Facebook
  • Twitter
  • Twitter
  • Email

Septembre, pour nous, est un retour à un menu plus planifié et donc… à nos cuisines collectives chez Parenfants, la maison de la famille de Mascouche. Nous cuisinons en groupe plusieurs repas afin de pouvoir souffler un peu les soirs de semaine : temps gagné et belles rencontres s’y conjuguent! D’ailleurs, si notre famille a trouvé en Mascouche un véritable nid, c’est beaucoup à cause de ce lieu.

Rentrée

Nos cheveux ne sont pas encore secs de toutes les baignades de l’été que voilà l’automne qui se pointe le bout du nez. Il reste quelques jours au calendrier avant son arrivée « officielle », mais pour moi, les vacances se sont terminées il y a quelques semaines. Dernière soirée zumba, dernier cornet!

La cloche de la rentrée a sonné pour ma famille… et nous reprenons petit à petit une routine nécessaire. J’aime les changements de saison et particulièrement le temps du retour à l’école. Une des raisons pour lesquelles je suis devenue enseignante est d’ailleurs pour continuer à vivre cette excitation du début d’année, des recommencements. Depuis que nous sommes déménagés à Mascouche, nous avons certaines habitudes de la rentrée que j’avais envie de partager avec vous.

Récolte

Le temps des récoltes s’échelonne évidemment sur tout l’été et nous nous sommes gavés de bleuets, de framboises et de fraises aux mois de juin et juillet. Toutefois, le moment que nous attendons avec impatience est surtout celui où notre jardin nous donne enfin des légumes, plus vers la mi-août.  Cette année, je dois l’avouer, est une année de vache maigre : nous avons un peu négligé nos plants, comme la célèbre cigale qui n’a pas travaillé pendant l’été… Qu’à cela ne tienne, nous aurons assez de tomates et de piments jalapenos pour notre traditionnelle salsa. Les cerises de terre ont aussi la côte chez mes deux filles, qui les mangent littéralement sur le plant. Un fruit emballé par mère nature, ça pique la curiosité enfantine, voyez-vous!

Les récoltes, c’est aussi d’acheter tout plein de légumes frais qui ne sont pas disponibles à d’autres moments. Il y a quelques années, ma mère nous a fait découvrir la fève des marais, aussi appelée la gourgane. Oui, elle vient du Lac-St-Jean surtout, mais des kiosques de Mascouche la vendent en poche au mois d’août. Il s’agit d’une grosse fève qu’il faut écosser pour en garder les petits trésors intérieurs. Depuis que Rose a un an, elle nous aide dans cette tâche et c’est devenu une véritable championne. Juliette s’y est mise cette année et elle a adoré… Crounch! Elle cassait la fève et j’en sortais les pois charnus qui font une délicieuse soupe. On cherche souvent des activités culinaires à faire avec les enfants et je vous jure que celle-là, elle est appréciée chez nous. En plus, puisqu’on est assis dans la cour, il n’y a aucun dégât possible! On crounchcrounch en cœur!

Rencontres

Après les récoltes, on cuisine. Septembre, pour nous, est un retour à un menu plus planifié et donc… à nos cuisines collectives chez Parenfants, la maison de la famille de Mascouche. Nous cuisinons en groupe plusieurs repas afin de pouvoir souffler un peu les soirs de semaine : temps gagné et belles rencontres s’y conjuguent!

D’ailleurs, si notre famille a trouvé en Mascouche un véritable nid, c’est beaucoup à cause de ce lieu. Pendant mon premier et mon deuxième congés de maternité, j’y ai fait toutes sortes d’activités et j’ai rencontré plein de Mascouchois sympathiques. J’ai même décidé de m’y impliquer en tant que membre du c.a. cette année! Vous pouvez consulter la programmation d’automne dans le M Magazine.

#instantsmascouche #mascouche #parcdelaseigneuriemascouche

Une publication partagée par Geneviève Fournier-Goulet (@genevievefgoulet) le

Parc et pique-nique: deux soeurs, une balançoire! #instantsmascouche #mascouche #parcdelaseigneuriemascouche

Une publication partagée par Geneviève Fournier-Goulet (@genevievefgoulet) le

#instantsmascouche #mascouche #parcdelaseigneuriemascouche

Une publication partagée par Geneviève Fournier-Goulet (@genevievefgoulet) le

#basilic #instantsmascouche #mascouche #mangerfrais #marchepublic

Une publication partagée par Geneviève Fournier-Goulet (@genevievefgoulet) le

#instantsmascouche #mascouche #miam

Une publication partagée par Geneviève Fournier-Goulet (@genevievefgoulet) le

Geneviève F. Goulet

La maman folle des mots... et de Mascouche!

Partagez cet article

Commentaires

Articles suggérés

L’art de ma tante Sylvie

Découvrir l’âge d’un arbre; ce fut l’activité inattendue réalisée avec la marmaille lors de notre dernière balade en forêt. Quelle ne fut pas ma surprise d’entendre mon plus grand me demander d’aller mesurer des arbres! Du haut de mes cinq pieds, j’ai dû trouver une autre manière d’échanger sur la taille des arbres avec mes progénitures.

Lire

Publié le 18 décembre 2019 par Cynthia Lemieux
dans Environnement, Plein air

Être une « fit mom » à Mascouche

Mascouche est une ville familiale en plein essor où il fait bon vivre. Plusieurs nouvelles familles s’installent dans cette ville puisqu’elles y retrouvent non seulement tout ce dont elles ont besoin, mais aussi parce que le bien-être et l’activité physique occupent une place très importante au cœur de Mascouche.

Lire

Publié le 11 décembre 2019 par Joëlle Pilote
dans Bien-être, Plein air, Sport