La sécurité ici et dans mon pays d’origine

Publié le 5 octobre 2017 par Andrea Gonzalez
dans Bien-être, Événements

  • Partagez cet article
  • Facebook
  • Twitter
  • Twitter
  • Email

Une immigrante à Mascouche

Heureusement, ici, la sécurité est très élevée et encore plus dans une banlieue telle que Mascouche. La sensation de confiance envers les autres et les institutions fait de cet endroit la place idéale pour profiter des espaces publics en famille.

Si vous demandez à un immigrant ce qu’il préfère de son nouveau pays, il y a de fortes chances que sa réponse soit en grande partie constituée du sentiment de sécurité et la paix qu’on ressent ici. Dans mon pays d’origine, la Colombie, les problèmes de sécurité (vols mineurs et autres) sont monnaie courante; ne pas vivre cette crainte constante ici me donne une sensation de légèreté.

Selon le Global Peace Index de 2016, le Canada occupe la 8e position au classement des pays les plus sécuritaires au monde.  Devançant l’Australie et les États-Unis, ce beau grand pays s’avère l’endroit de prédilection pour avoir une qualité de vie remarquable. Le rêve canadien d’une vie paisible se matérialise dans des endroits comme Mascouche, où nos enfants peuvent jouer dans les parcs et où l’on peut se promener en portant des bijoux ou une montre à la mode avec sans avoir la crainte d’être la cible de malfaiteurs.

Malheureusement, c’est toute une autre histoire dans les pays où la pauvreté est répandue, surtout dans les grandes villes : les vols arrivent n’importe quand et on doit toujours être sur nos gardes. Cette sensation peut s’avérer éreintante et stressante, car on doit constamment s’assurer de la sécurité des endroits que l’on désire visiter, du type de transport que l’on choisir (autobus VS voiture), de la possibilité de porter ou non des bijoux ou tout autre détail qui pourrait nous mettre en danger.

Heureusement, ici, la sécurité est très élevée et encore plus dans une banlieue telle que Mascouche. La sensation de confiance envers les autres et les institutions fait de cet endroit la place idéale pour profiter des espaces publics en famille. Bien sûr, il y a toujours des exceptions, telles que les vols de bicyclettes et les cambrioleurs, mais ça demeure des cas inhabituels.

Il y a quelques semaines, après Le Show au Pavillon du Grand-Coteau, je me suis rendu compte de la tranquillité que je ressentais même en sillonnant le parc adjacent au bâtiment à 23h. Habituellement, je n’aurais jamais osé traverser un parc le soir, et encore moins toute seule. Je sais qu’il n’est pas recommandé de marcher seul dans des endroits sombres, mais cette soirée-là, je me suis arrêtée pour contempler la beauté de l’étang et la nature qui l’entourait. C’était frappant, je me sentais en sécurité, même si ce qu’on m’avait appris en Colombie était à l’antithèse de ce que j’étais en train de faire.

Un autre aspect que j’apprécie vraiment, c’est de sentir que les gens respectent ce qui ne leur appartient pas. En général, on peut laisser nos barbecues sur nos balcons sans trop réfléchir au fait que quelqu’un pourrait partir avec, ou encore laisser nos sacs à main en arrière de nos chaises au restaurant. Il est rare qu’on entende parler de vols dans des endroits publics…

Ici, on n’est pas constamment sur nos gardes et la tranquillité d’esprit nous habite.

Et franchement, j’adore ça!

Andrea Gonzalez

La Colombienne qui a choisi Mascouche pour sa nouvelle vie au Canada

Partagez cet article

Commentaires

Articles suggérés

L’art de ma tante Sylvie

Découvrir l’âge d’un arbre; ce fut l’activité inattendue réalisée avec la marmaille lors de notre dernière balade en forêt. Quelle ne fut pas ma surprise d’entendre mon plus grand me demander d’aller mesurer des arbres! Du haut de mes cinq pieds, j’ai dû trouver une autre manière d’échanger sur la taille des arbres avec mes progénitures.

Lire

Publié le 18 décembre 2019 par Cynthia Lemieux
dans Environnement, Plein air

Être une « fit mom » à Mascouche

Mascouche est une ville familiale en plein essor où il fait bon vivre. Plusieurs nouvelles familles s’installent dans cette ville puisqu’elles y retrouvent non seulement tout ce dont elles ont besoin, mais aussi parce que le bien-être et l’activité physique occupent une place très importante au cœur de Mascouche.

Lire

Publié le 11 décembre 2019 par Joëlle Pilote
dans Bien-être, Plein air, Sport