Message important:

Mascouche en zone rouge (alerte maximale) | Voir les mesures préventives

La course à Mascouche : du plaisir été comme hiver

Publié le 5 décembre 2017 par Joëlle Pilote
dans Bien-être, Plein air, Sport

  • Partagez cet article
  • Facebook
  • Twitter
  • Twitter
  • Email

Si vous habitez déjà Mascouche, vous savez à quel point il est agréable, été comme hiver, d’aller courir dans le boisé qui relie le parc du Grand-Coteau à l’étang de la Seigneurie.

Suite à la Classique Émilie-Mondor qui s’est déroulée en octobre dernier à Mascouche, j’ai eu envie de vous parler de… course! De nos jours, la course est un sport extrêmement populaire et sans doute celui qui est le plus « simple » à pratiquer et surtout très accessible. La course requiert peu de matériel (bien qu’il est possible de s’équiper comme un professionnel) et peut s’exécuter quasiment partout à l’extérieur.

L’équipement : nécessaire ou pas?

Pour courir, il suffit d’avoir une paire d’espadrilles. Assez simple n’est-ce pas? En revanche, si vous voulez faire de la course votre sport ou votre loisir par excellence, il vaut mieux s’équiper un brin. L’idéal est d’investir dans de bons souliers de course afin d’avoir un bon support en plus d’être confortable et aussi, de se procurer des vêtements conçus qui respirent bien. Parmi les autres accessoires utiles, mentionnons les ceintures ou les sacs pour avoir de l’eau sur soi en tout temps. Il est possible de trouver le nécessaire dans la plupart des magasins de sport, mais si vous avez accès à une boutique spécialisée tout comme moi, profitez s’en! J’ai récemment découvert la boutique 42.2, laquelle est un véritable paradis pour le coureur (et le marcheur!). Vous y trouverez tout le nécessaire pour la marche et la course tout en étant conseillé par des experts dans le domaine. J’ai particulièrement apprécié le fait de pouvoir m’équiper en tant que coureuse débutante et j’ai été impressionnée par tout ce qui est offert aux experts.

Où courir?

Si vous habitez déjà Mascouche, vous savez à quel point il est agréable, été comme hiver, d’aller courir dans le boisé qui relie le parc du Grand-Coteau à l’étang de la Seigneurie. Plusieurs parcours s’offrent à vous avec différentes options de distance, toutes indiquées sur des panneaux. Il peut être vraiment agréable de courir en forêt puisque le paysage est magnifique et le sol n’est pas toujours le même (terre, sable, etc.) et de cette façon, vous travaillez vos muscles stabilisateurs (qui dit effort de plus dit gâterie de plus la fin de semaine ?). Il faut toutefois veiller à rester vigilant et bien regarder où l’on dépose les pieds.

Sinon, pour  ceux qui préfèrent la course sur asphalte, il y a, d’une part, la longue piste cyclable de la montée Masson, et d’autre part, il y a la piste cyclable qui va du boulevard Mascouche au chemin des Anglais, laquelle a d’ailleurs une bonne côte. Il y a aussi la côte de l’avenue de l’Esplanade et celle du boulevard de Mascouche qui offrent toutes deux un bon défi et augmenteront assurément vos battements cardiaques.

Pour ceux qui n’habitent pas Mascouche, voilà de bonnes raisons de venir essayer les superbes parcours qui s’y trouvent!

Joëlle Pilote

La sportive flamboyante et passionnée

Partagez cet article

Commentaires

Articles suggérés

L’art de ma tante Sylvie

Découvrir l’âge d’un arbre; ce fut l’activité inattendue réalisée avec la marmaille lors de notre dernière balade en forêt. Quelle ne fut pas ma surprise d’entendre mon plus grand me demander d’aller mesurer des arbres! Du haut de mes cinq pieds, j’ai dû trouver une autre manière d’échanger sur la taille des arbres avec mes progénitures.

Lire

Publié le 18 décembre 2019 par Cynthia Lemieux
dans Environnement, Plein air

Être une « fit mom » à Mascouche

Mascouche est une ville familiale en plein essor où il fait bon vivre. Plusieurs nouvelles familles s’installent dans cette ville puisqu’elles y retrouvent non seulement tout ce dont elles ont besoin, mais aussi parce que le bien-être et l’activité physique occupent une place très importante au cœur de Mascouche.

Lire

Publié le 11 décembre 2019 par Joëlle Pilote
dans Bien-être, Plein air, Sport