La biblio, pas juste pour les livres!

Publié le 29 août 2019 par Jordanne Paul
dans Bien-être, Culture

  • Partagez cet article
  • Facebook
  • Twitter
  • Twitter
  • Email

Une habitude que j’ai prise étant petite m’a suivie à travers les âges, malgré que mes intérêts se déplacent et que je n’ai plus le temps de pratiquer toutes les activités de mon enfance. À l’âge adulte comme dans ma jeunesse, j’aime toujours autant fréquenter les bibliothèques, emprunter 2 ou 3 livres, puis revenir, moins de 2 semaines plus tard. Souvent, c’est parce que j’ai déjà tout lu, mais parfois, c’est simplement parce que j’avais envie d’y revenir.

Il y a quelque chose de serein dans une bibliothèque. Même quand des enfants s’amusent dans un coin ou qu’une technicienne fait claquer les touches de son clavier, il y a comme un silence qui règne entre les rayons.  À Mascouche, la Bibliothèque se tient comme un emblème qu’on peut apercevoir derrière l’Hôtel de Ville quand on entre au village. En cet endroit vit la culture d’ici et d’ailleurs, toutes époques confondues.

Activités

Dès que les portes coulissantes s’ouvrent, on remarque les pamphlets à notre droite qui font valoir les entreprises d’ici et des événements à venir. À notre gauche, plus au fond, des affiches annoncent les prochaines activités : heure du conte, conférence sur la perception du stress, atelier de percussions pour toute la famille et encore. Si on y jette un œil, on y trouve à tout coup un petit quelque chose pour changer de la routine.

Travail

Parce que je travaille principalement de la maison, il m’arrive souvent d’avoir besoin de changer d’air pour brasser mes idées. Même si j’aime bien la combinaison café-ordinateur, l’ambiance d’un restaurant ne convient pas toujours au travail que j’ai à faire. Parfois, j’ai besoin de m’imprégner d’une atmosphère plus intellectuelle. Être entourée de livres, d’ouvrages de référence et de gens qui se cultivent, c’est ma solution la plus efficace pour recentrer mon énergie, garder le focus sur la tâche. La bibliothèque Bernard-Patenaude offre tout l’espace pour s’installer confortablement, un fauteuil, une chaise et une table devant la fenêtre, un cubicule isolé, tout y est. Sans blague, il y a même du café et un foyer. Enfant, j’y lisais un livre entier. Ado, c’est dans une autre bibliothèque que je faisais mes devoirs. Aujourd’hui, c’est ici que je me mets à la tâche.

Découverte

Une bibliothèque, et particulièrement celle de Mascouche, n’est pas qu’à propos des livres. C’est un endroit où les arts et la science peuvent cohabiter harmonieusement. Dans notre bibliothèque, on peut découvrir des artistes d’ici : leurs œuvres décorent les murs de l’institution. Jusqu’en octobre, on peut admirer les toiles de Simon Lassire et Émile Riopel. Après, les toiles seront remplacées par celles de deux autres artistes.

Lecture

Il faut bien en parler, dans une bibliothèque, il y a des livres. Même si des outils nous sont fournis pour farfouiller dans les allées, ma technique préférée est de choisir au hasard dans les rayons un roman québécois. C’est assez simple, puisqu’ils sont marqués d’une fleur de lys. Mais on a aussi la chance de parcourir les sections : biographies, documentaires, magazines, BD et encore plus. Si bien qu’on peut retourner chez soi avec un album pour apprendre à cuisiner la patate douce, la dernière saison de District 31, l’œuvre complète de Voltaire ou le dernier roman de Marc Levy. Dans tous les cas, on y trouve son compte!

Cette année, la bibliothèque Bernard-Patenaude célèbre son 20e anniversaire! Il parait qu’on nous réserve une foule de surprises dans la semaine du 25 novembre. À suivre!

Jordanne Paul

La jeune professionnelle qui retombe en amour avec sa Ville d'enfance

Partagez cet article

Commentaires

Articles suggérés

L’art de ma tante Sylvie

Découvrir l’âge d’un arbre; ce fut l’activité inattendue réalisée avec la marmaille lors de notre dernière balade en forêt. Quelle ne fut pas ma surprise d’entendre mon plus grand me demander d’aller mesurer des arbres! Du haut de mes cinq pieds, j’ai dû trouver une autre manière d’échanger sur la taille des arbres avec mes progénitures.

Lire

Publié le 18 décembre 2019 par Cynthia Lemieux
dans Environnement, Plein air

Être une « fit mom » à Mascouche

Mascouche est une ville familiale en plein essor où il fait bon vivre. Plusieurs nouvelles familles s’installent dans cette ville puisqu’elles y retrouvent non seulement tout ce dont elles ont besoin, mais aussi parce que le bien-être et l’activité physique occupent une place très importante au cœur de Mascouche.

Lire

Publié le 11 décembre 2019 par Joëlle Pilote
dans Bien-être, Plein air, Sport