Jouer autrement

Publié le 25 septembre 2019 par Cynthia Lemieux
dans Environnement, Famille, Plein air

  • Partagez cet article
  • Facebook
  • Twitter
  • Twitter
  • Email

Aller au parc. N’est-ce pas une activité prisée de nos bouts de choux? Pour mes enfants, il s’agit d’une consécration; inutile de vous décrire la joie qu’ils éprouvent à grimper, ramper, courir, se balancer. La Ville compte une quarantaine de parcs et espaces verts sur son territoire. C’est une excellente occasion d’aller remplir nos chaussures de sable! Aller au parc, c’est définitivement l’occasion de se défouler, de se créer un autre monde, de profiter du grand air.

Pour ma part, j’en profite pour retomber en enfance, bien sûr, mais surtout pour pratiquer l’art du cliché. J’avais envie de tester une caméra 360 degrés des espaces convoités par mes cocos de 3 et 6 ans. Et comme la tendance est à la mobilisation pour l’environnement, je vous présente nos parcs… en forme de planète!

Voici leur top 3

(bien que nous n’ayons pas eu le temps de tous les visiter et quelques clichés).

3- Le parc d’Arthur : De la Seigneurie

Ce parc a été nommé ainsi de par sa proximité avec la maison de… Arthur! Attention : ce parc génère des défis, selon mon grand. Le module nécessite des habiletés de «6 ans et plus». Pourtant, ma cocotte est assez habile pour en trouver pour son compte. Ce qu’on aime beaucoup, c’est la possibilité de s’asseoir tout près de l’étang, sur les rochers et fraterniser avec les canards.

2- Le parc «caché» : Gérard-Pesant

Situé en face de l’aréna de Mascouche, c’est ainsi que mes enfants l’ont baptisé : le parc caché. En effet, derrière le terrain de tennis qui surplombe le stationnement, se cache un vaste espace vert parsemé de modules de jeux pour les minis et les semi-minis. Étonnamment, mon plus vieux a tripé sur les installations d’entrainement en plein air!

1- Le gros parc : Du Grand-Coteau

C’est celui que les enfants préfèrent pour «prendre une marche». Après que ma fille eut découvert qu’on pouvait y apercevoir canards, bernaches, castors, écureuils (sic), le parc du Grand-Coteau est rapidement devenu un espace faunique par excellence! On y part régulièrement en expédition… qui se termine parfois par un cornet. Il faut quand même avouer que ça ajoute au plaisir de découvrir.

En prime : Le skatepark

Je ne peux pas l’inclure dans le top des parcs puisqu’il n’y a pas de consensus entre mes deux enfants. Cependant, le skatepark est un incontournable pour fiston! Avec sa trottinette, son casque et ses protège-genoux, il plonge dans son univers de découverte d’habiletés.

Les espaces verts et ludiques de Mascouche n’ont pas fini de se moderniser. La Ville a annoncé des investissements de 5,3 millions de dollars pour revitaliser ses modules, ajouter des jeux d’eau, moderniser les terrains de tennis, construire de nouveaux chalets, aménager une surface de deck hockey, … Et tout ça en créant des espaces encore plus verts!

En terminant, la Ville a même étendu son initiative en permettant à la population de ralentir son rythme de vie effréné; la limite de vitesse des automobilistes a été révisée à 30 km/h dans les zones de parcs. Zen au volant, sécuritaire pour les utilisateurs de parcs!

Cynthia Lemieux

La maman active et engagée

Partagez cet article

Commentaires

Articles suggérés

L’art de ma tante Sylvie

Découvrir l’âge d’un arbre; ce fut l’activité inattendue réalisée avec la marmaille lors de notre dernière balade en forêt. Quelle ne fut pas ma surprise d’entendre mon plus grand me demander d’aller mesurer des arbres! Du haut de mes cinq pieds, j’ai dû trouver une autre manière d’échanger sur la taille des arbres avec mes progénitures.

Lire

Publié le 18 décembre 2019 par Cynthia Lemieux
dans Environnement, Plein air

Être une « fit mom » à Mascouche

Mascouche est une ville familiale en plein essor où il fait bon vivre. Plusieurs nouvelles familles s’installent dans cette ville puisqu’elles y retrouvent non seulement tout ce dont elles ont besoin, mais aussi parce que le bien-être et l’activité physique occupent une place très importante au cœur de Mascouche.

Lire

Publié le 11 décembre 2019 par Joëlle Pilote
dans Bien-être, Plein air, Sport