Encore des nouvelles de notre petite famille

Publié le 18 avril 2019 par Famille De Champlain
dans Environnement, Famille

  • Partagez cet article
  • Facebook
  • Twitter
  • Twitter
  • Email

Déjà, notre défi tire à sa fin et nous en sommes maintenant à un autre niveau: un peu plus conscients et proactifs. J’aurais aimé vivre cette aventure quand mes filles étaient petites afin de réduire la quantité de couches jetables qu’il a fallu, mais regardons plutôt devant. De toute manière, c’est impossible d’effacer le passé, mais nous avons le pouvoir de changer l’avenir.  Je m’adresse donc à vous, futurs et jeunes parents : vous partez tout en neuf avec votre beau bébé, alors profitez-en, la ville donne même une subvention pour les couches lavables!

Les couches lavables sont une belle alternative pour les jeunes familles qui désirent faire leur part. Ces bébés ne sont-ils pas mignons dans leur belles couches lavables? 😉

Mon plus gros défi :

Bon! Assez parlé de couches… Ma réalité des deux dernières semaines fut assez simple… On a poursuivi nos réflexions  vers ce qu’il nous était possible d’accomplir pour RÉDUIRE la quantité de déchets. J’ai sillonné les rangées à l’épicerie tout en  gardant en tête 3 facteurs importants : la qualité, l’emballage et le prix… C’est très difficile. Le suremballage est incroyable, j’espère qu’ils trouveront une solution pour faire la transition vers le moins de déchets possible, car on est encore bien loin du zéro déchet. Même chose pour les restaurants… J’ai hâte qu’apporter ses propres plats soit accepté partout, mais nous devons respecter et  laisser le temps aux gens de s’adapter, tout comme nous l’avons fait.  Par contre, le temps presse avec toute cette météo inquiétante…  J’ai beau cuisiner presque tout, nos filles ne mangent pas toujours mon petit gruau bio acheté en vrac,  alors j’ai dû bien évidemment lâcher prise quelques fois… On ne s’impose rien ici, on ne fait qu’encourager fortement un mode de vie sain sous toutes ses formes. L’effort et la volonté sont  là,  à des niveaux différents pour chaque membre de la famille. Bravo ma petite famille!

Ariane remplit des capsules de café au lieu d’utiliser celles à dosage unique

Pour Émilie, et pour toute la famille, c’est fini les pailles en plastique. Vive les pailles réutilisables!

Face aux refus et aux réfractaires :

Lors de mon défi, j’ai eu des refus à quelques reprises,  comme l’impossibilité de mettre un poulet cuit dans mon plat, de commander un certain produit sans son suremballage et même inciter un commerçant à mettre un bac de recyclage près de la poubelle. Ce ne sont malheureusement pas tous qui sont ouverts et prêts au changement… Par contre, ce que je retiens de l’expérience, c’est que le positif est largement plus présent que le négatif et l’impact ne se discute même pas tellement il est grand… Parfois il faut oser, avec un sourire, pour qu’un changement se produise.

Malheureusement, certains produits, comme ces brocolis et ces choux-fleurs, sont encore suremballés.

Notre souhait :

Personnellement, je suis d’avis que les épiceries, leurs fournisseurs et nous avons encore du chemin à faire.  Prochainement, on souhaite trouver des produits en vrac FRAIS, mais surtout que tous puissent faire un effort collectif pour améliorer la situation… En un mois, je crois que nous avons inspiré quelques personnes. Imaginez si tout le monde s’y met…

Nous aimons bien faire notre pain maison. On contrôle ainsi la qualité des ingrédients et on réduit l’emballage!

Sur une note positive, je continue de faire des expériences, comme celle d’une recette de savon à lessive à base d’ingrédients simples et qui sent tellement bon! D’ailleurs je fais déjà pas mal tous mes produits ménagers… Peut-être qu’un jour il y aura moins de ces fameux perturbateurs endocriniens qui font la vie dure à tant de gens, puisqu’il est si facile de troquer le chimique pour du naturel.  Nous en sommes aussi aux lunchs zéro déchet (vraiment facile), fini les verres en carton pour nous! On finance nos changements avec la vente d’articles qui dorment chez nous…On utilise 4x moins de sacs de poubelles, car on les réutilise souvent. J’aurais tant de petits trucs à partager, mais je pourrai les laisser en commentaires au besoin. On ne change pas toutes ses habitudes en 1 mois, mais on a fait un beau bout de chemin, tout en partageant une parcelle de notre vie avec vous… Depuis, j’aime encore plus ma famille et ma ville, elles me rendent si fière! 😊

J’ai confectionné du savon à lessive qui sent super bon! 

Famille De Champlain

La famille qui soulève le défi Vers le zéro déchet!

Partagez cet article

Commentaires

Articles suggérés

L’art de ma tante Sylvie

Découvrir l’âge d’un arbre; ce fut l’activité inattendue réalisée avec la marmaille lors de notre dernière balade en forêt. Quelle ne fut pas ma surprise d’entendre mon plus grand me demander d’aller mesurer des arbres! Du haut de mes cinq pieds, j’ai dû trouver une autre manière d’échanger sur la taille des arbres avec mes progénitures.

Lire

Publié le 18 décembre 2019 par Cynthia Lemieux
dans Environnement, Plein air

Être une « fit mom » à Mascouche

Mascouche est une ville familiale en plein essor où il fait bon vivre. Plusieurs nouvelles familles s’installent dans cette ville puisqu’elles y retrouvent non seulement tout ce dont elles ont besoin, mais aussi parce que le bien-être et l’activité physique occupent une place très importante au cœur de Mascouche.

Lire

Publié le 11 décembre 2019 par Joëlle Pilote
dans Bien-être, Plein air, Sport