Message important:

Coronavirus | Cliquez ici pour suivre l’évolution de la situation

Découvertes surprenantes d’une accro de l’activité physique

Publié le 22 juin 2017 par Joëlle Pilote
dans Bien-être, Plein air, Sport

  • Partagez cet article
  • Facebook
  • Twitter
  • Twitter
  • Email

Quand j’étais plus jeune, je posais un regard très sévère sur mon corps. À un point tel que je suis devenue obsédée avec la nourriture et mon apparence physique. Comme plusieurs jeunes femmes, j’ai essayé de contrôler mon poids en comptant les calories et en allant ensuite au gym pour en brûler le plus possible. Je vivais toujours dans la privation, ce qui me créait alors des carences, pour ensuite tomber dans l’excès. Jusque-là pas de drame, mais admettons que c’était plutôt malsain comme mode de vie.

Bienvenue à Mascouche!

À 25 ans, je suis devenue l’heureuse propriétaire d’un superbe condo à Mascouche avec une vue imprenable sur l’étang (oui, je suis fière et complètement in love avec mon chez moi). J’étais la plus heureuse au monde et tellement fière d’être enfin propriétaire. Ce nouveau départ a fait en sorte que je puisse prendre mon mode de vie en main, ce qui n’est pas peu dire.

Un jour de février 2012 (je m’en rappelle encore comme si c’était hier), une copine m’a dit : « Hey Joëlle, j’ai commencé à faire du CrossFit au nouveau gym à Mascouche, c’est vraiment fouuu tu devrais venir essayer avec moi ! ». Comme je venais tout juste d’emménager dans le coin, j’ai aussitôt accepté son invitation. J’avais hâte d’essayer ce nouveau type d’entraînement fonctionnel dont j’avais souvent entendu parler. Le jour J est arrivé et je me suis présentée au CrossFit Mascouche, toute excitée de faire mon premier WOD (work out of the day). Quelle ne fut pas ma surprise lorsque le coach annonça que l’échauffement consistait en : 200 mètres au rameur, 20 air squats et 10 burpees… trois fois!?! Wow! C’était déjà pas mal plus intense que mon entraînement habituel au complet. Et ce n’était que l’échauffement. Vous aurez deviné que j’ai terminé la séance en tremblant. Et moi qui me croyais en forme! Mon orgueil venait de recevoir une méchante claque!

À partir de ce moment, j’ai commencé à être plus attentive au fonctionnement de mon corps et j’ai perdu du gras (et non du poids, attention à la nuance !) et j’ai pris de la masse musculaire (ce que je nomme amoureusement mes « gainz »). Le jour où j’ai commencé à faire du CrossFit marque le moment où je me suis réconciliée avec la nourriture et avec mon corps. À cela s’ajoute le fait que j’ai découvert une communauté de Mascouchois qui, tout comme moi, étaient motivés par l’idée de se surpasser au quotidien. Des professionnels de la santé, des entrepreneurs, des policiers, des pompiers, bref, toute sorte de gens comme vous et moi, qui, le temps d’un entraînement, mettent leur vie (et leur stress) de côté pour se défouler et s’encourager les uns et les autres.

Une autre belle découvertes: un « spot secret » à Mascouche!

Wow! Je me suis dit que la vie faisait vraiment bien les choses et que j’étais définitivement déménagée dans le meilleur quartier!

 

 

Je suis alors devenue complètement accro à l’activité physique. J’étais tellement motivée que je trouvais toutes sortes de bonnes raisons pour m’entraîner, et ce, à tout moment. En plus de mes séances de CrossFit, j’allais marcher, courir, je faisais des entraînements à la maison, bref, j’avais désormais de «l’énergie dans le tapis»! À mon grand bonheur, lorsque je marchais tout bonnement dans mon quartier, j’ai découvert un petit «spot secret» : un gym extérieur, accessible depuis l’avenue de l’Esplanade. Wow! Je me suis dit que la vie faisait vraiment bien les choses et que j’étais définitivement déménagée dans le meilleur quartier! Pour les intéressés, vous pouvez y accéder en empruntant la côte vers le Domaine de la Seigneurie, sur votre gauche. Vous allez apercevoir un petit chemin. Suivez-le et vous y arriverez.

On dit souvent que l’activité physique a des bienfaits incomparables par rapport à notre niveau de stress et que cela contribue à nous rendre plus heureux (notamment par la sécrétion de certaines hormones comme l’endorphine et la dopamine). Eh bien je vous le confirme, c’est vrai! Aweille la vie, amènes-en des épreuves, je suis prête!

 

Joëlle Pilote

La sportive flamboyante et passionnée

Partagez cet article

Commentaires

Articles suggérés

L’art de ma tante Sylvie

Découvrir l’âge d’un arbre; ce fut l’activité inattendue réalisée avec la marmaille lors de notre dernière balade en forêt. Quelle ne fut pas ma surprise d’entendre mon plus grand me demander d’aller mesurer des arbres! Du haut de mes cinq pieds, j’ai dû trouver une autre manière d’échanger sur la taille des arbres avec mes progénitures.

Lire

Publié le 18 décembre 2019 par Cynthia Lemieux
dans Environnement, Plein air

Être une « fit mom » à Mascouche

Mascouche est une ville familiale en plein essor où il fait bon vivre. Plusieurs nouvelles familles s’installent dans cette ville puisqu’elles y retrouvent non seulement tout ce dont elles ont besoin, mais aussi parce que le bien-être et l’activité physique occupent une place très importante au cœur de Mascouche.

Lire

Publié le 11 décembre 2019 par Joëlle Pilote
dans Bien-être, Plein air, Sport