Message important:

Coronavirus | Cliquez ici pour suivre l’évolution de la situation

Comme sur des roulettes

Publié le 14 août 2019 par Cynthia Lemieux
dans Bien-être, Culture, Famille, Plein air, Sport

  • Partagez cet article
  • Facebook
  • Twitter
  • Twitter
  • Email

S’évader. Respirer le grand air. Déconnecter. Voilà là des mots qui nous résonnent tous en tête, plus souvent qu’autrement, dans notre quotidien trop chargé. Prendre de l’air. C’est ma solution. Moi, j’ai choisi le triathlon… On y va ou pas! S’entrainer en triathlon à Mascouche? Ben oui! Le triathlon combine trois disciplines : la natation, la course à pied et le vélo. Comment les pratiquer au quotidien, mais surtout où?

Sans offrir une formation sur les exigences du sport, il n’est pas nécessaire de pratiquer les TROIS dans une même séance. Déjà, c’est moins essoufflant. Malgré les kilomètres d’asphalte à avaler, il faut savoir demeurer motivée. C’est en effectuant des tracés de course à pied qui me permettent de mieux voir ma ville que j’y arrive. Courir sur Sainte-Marie m’apporte une tout autre perspective qui combine vitalité et patrimoine. Oui, oui PA-TRI-MOI-NE. Sur 1,6 km, on peut découvrir le Mascouche d’autrefois en baladodiffusion. Combiner l’utile à l’agréable. Les écouteurs dans les oreilles, on plonge dans un univers loin du bitume. Pour encore plus de motivation, on peut même courir dans avec le club de course Blue Runners ou sortir courir gratuitement avec Mike de la boutique 42.2. L’adage du groupe : on ne laisse personne derrière!

Des trois sports, c’est nettement le vélo qui me permet de m’évader le plus. On peut utiliser 24 km de pistes cyclables à Mascouche. Si tu ne connais pas le réseau, tu peux cliquer ici! Les différents tronçons proposés rendent facile l’accès à la Transterrebonne, qui elle totalise une cinquantaine de kilomètres. La Ville a même annoncé qu’elle compte bonifier son réseau en injectant 6 millions de dollars sur 5 ans. La bonne nouvelle, toi!

Au grand plaisir des cyclistes, il y a la Biciborne, une station de réparation de vélo située au parc du Grand Coteau. Elle offre la possibilité de faire quelques petits ajustements et de gonfler ses pneus! Je rêve qu’on en installe plusieurs à travers la ville et que Mascouche devienne l’Amie des vélos! Pour un peu plus de défi, j’emprunte les rangs de campagne via Sainte-Marie ou Saint-Henri. Les paysages sont à couper le souffle, si bien qu’on a l’impression d’être en vacances. Presqu’un paysage de Toscane… Peut-être pas, mais tout de même enchanteur!

Pour la natation, vous en avez probablement déjà entendu parler, Mascouche aura sa piscine municipale! Le Complexe aquatique Desjardins sera inauguré cette semaine. Une belle piscine neuve pour glisser sur l’eau dans des couloirs de 25 mètres. Enfin, toute la famille pourra nager tout près de la maison. À quand le premier triathlon organisé chez nous? D’ailleurs, mon grand garçon de presque-six-ans aussi s’est entrainé dans notre quartier : il a accompli son premier triathlon en juin dernier! Quelle fierté!

Cynthia Lemieux

La maman active et engagée

Partagez cet article

Commentaires

Articles suggérés

L’art de ma tante Sylvie

Découvrir l’âge d’un arbre; ce fut l’activité inattendue réalisée avec la marmaille lors de notre dernière balade en forêt. Quelle ne fut pas ma surprise d’entendre mon plus grand me demander d’aller mesurer des arbres! Du haut de mes cinq pieds, j’ai dû trouver une autre manière d’échanger sur la taille des arbres avec mes progénitures.

Lire

Publié le 18 décembre 2019 par Cynthia Lemieux
dans Environnement, Plein air

Être une « fit mom » à Mascouche

Mascouche est une ville familiale en plein essor où il fait bon vivre. Plusieurs nouvelles familles s’installent dans cette ville puisqu’elles y retrouvent non seulement tout ce dont elles ont besoin, mais aussi parce que le bien-être et l’activité physique occupent une place très importante au cœur de Mascouche.

Lire

Publié le 11 décembre 2019 par Joëlle Pilote
dans Bien-être, Plein air, Sport