Le Blogue

Marie-Ève Beaumier

Je m’appelle Marie-Eve Beaumier. Je suis nouvellement Mascouchoise. Avec ma famille, nous avons emménagé à Mascouche en juillet dernier. À travers mes billets, je compte faire part de nos découvertes et apprentissages, de la réalité de notre nouveau milieu de vie et de ses charmes. On me décrit comme une femme authentique, créative, drôle, parfois désorganisée mais aussi patiente et respectueuse. Je suis aussi la maman de 3 enfants merveilleux (2 tannants, 3 ans et 5 ans, et une petite artiste, 7 ans) qui me permettent tous les jours d’être une top maman. Du moins, c’est l’expression qu’ils utilisent. Et moi, j’adore les croire! J’ai toujours une idée en tête, un plan pour faire sourire ou une idée pour contrer la grisaille. Je suis celle qui organise des fêtes d’anniversaire ou des pique-niques entre amis au parc, celle qui a toujours hâte à une balade sur les pistes cyclables, même s’il est 7h un samedi matin, celle qui encourage son équipe de baseball locale ou qui vend de la limonade ou du pop-corn lors de week-end de vente de garage. Je suis une amoureuse de la vie, de ses petits plaisirs et de ses trésors cachés. Ainsi, je compte faire découvrir ou re-découvrir la ville dans laquelle ma famille et moi, avons choisi d’être heureux, la charmante Mascouche.



Sous le charme des beautés du temps des fêtes 

Qui n’a pas envie de joindre sa voix à Jingle bells entendue à l’entrée d’un commerce du chemin des Anglais ou de la montée Masson?

Lire

Publié le 16 décembre 2017 par Marie-Ève Beaumier
dans Bien-être, Famille

Sous le charme de notre nouvelle ville et de ses pompiers au grand cœur

Chaque année, le moment de « l’épicerie pour les enfants qui n’ont pas beaucoup de sous » est un moment qui m’émeut beaucoup.

Lire

Publié le 1 décembre 2017 par Marie-Ève Beaumier
dans Bien-être, Famille

Sous le charme de notre nouvelle ville… et de sa bibliothèque!

Un personnel dévoué, à l’aise avec les enfants, dans un univers féérique! Vraiment. Comment ne pas être sous le charme?

Lire

Publié le 19 octobre 2017 par Marie-Ève Beaumier
dans Culture, Famille