Message important:

Mascouche en zone rouge (alerte maximale) | Voir les mesures préventives

  • Partagez cette page avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • Twitter
  • Email

Mascouche sollicite l’appui du gouvernement pour protéger des bâtiments historiques

Déclaration du maire Guillaume Tremblay

 «  Ce n’est pas de gaieté de cœur que je m’adresse aux Mascouchoises et aux Mascouchois aujourd’hui pour leur annoncer une triste nouvelle pour notre patrimoine. En effet, les travaux de démolition du Manoir seigneurial sont en cours. Nous avons dû prendre cette décision difficile et agir rapidement suite au dépôt d’un rapport du Service de prévention des incendies daté du 12 novembre 2020 et faisant état d’enjeux de sécurité importants et sans équivoque.

Malgré la sécurisation maximale des lieux, des gens s’y rendent, mettant leur sécurité en jeu étant donné l’état de décrépitude irréversible du bâtiment. Nous avions déjà annoncé notre intention de démolir le Manoir seigneurial puisqu’il n’est plus possible de le restaurer. Nous avons donc pris la décision d’agir sans attendre afin d’éviter qu’un accident regrettable ne s’y produise. D’ailleurs, depuis le dépôt de ce rapport, le bâtiment est gardé par un agent de sécurité.

Depuis l’acquisition des bâtiments et de la forêt domaniale en 2015, notre but a toujours été d’en faire un projet phare qui redonnera aux Mascouchois un site unique. Notre objectif est de reconstruire l’enveloppe extérieure du Manoir afin que son aspect soit similaire au bâtiment historique et de conserver des pierres du bâtiment d’origine, tant que possible. Oui, aujourd’hui nous démolissons malheureusement l’un des trois bâtiments du Domaine seigneurial alors que ce n’était pas notre intention première. Cependant, la Maison du meunier et le Moulin de Mascouche pourront quant à eux être restaurés puisque leur état actuel le permet. Une partie considérable du patrimoine demeurera donc vivant sur le site.

Comme municipalité, nous avons investi une somme considérable pour acquérir et protéger le site du Domaine seigneurial et la forêt domaniale, malgré l’état incertain du Manoir, parce que nous voulons y réaliser un projet porteur pour la région, tout en respectant notre capacité de payer.

Maintenant, nous avons besoin de l’appui de nos partenaires. Nous avons multiplié les demandes de subvention et nous attendons des confirmations pour aller de l’avant avec la mise en valeur de ce site unique. C’est un véritable cri du cœur que nous lançons aux autres paliers du gouvernement. Nous sommes prêts à investir jusqu’à 20 M$, incluant l’acquisition, pour voir naître le projet du Parc métropolitain du Domaine seigneurial de Mascouche. Ce projet culturel et récréotouristique d’envergure est doté d’un potentiel de développement environnemental, social et économique impressionnant.

Nous avons plus que jamais besoin d’appuis financiers concrets pour poursuivre le projet et restaurer les deux bâtiments qui se qualifient. Il en va de la préservation du patrimoine pour laquelle nous déployons des efforts depuis 2015 et pour laquelle nous avons réitéré notre engagement en 2019 en citant le site du Domaine seigneurial comme bien patrimonial, confirmant ainsi notre réelle intention d’en assurer sa sauvegarde. »