• Partagez cette page avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • Twitter
  • Email

La Ville de Mascouche, la Corporation de l’aéroport de Mascouche et Aérodrome Les Moulins viennent de signer une entente de 3,1 M$ qui met fin au litige relatif au projet de relocalisation de l’aéroport de Mascouche qui perdure depuis 2016. Ainsi, Aérodrome Les Moulins cède ses terrains à la Ville de Mascouche et s’engage à abandonner tout projet d’aérodrome sur le territoire de la MRC Les Moulins.

Rappelons que l’entente initiale entre la Ville de Mascouche et la Corporation prévoyait une compensation de 3,2 M$ pour la relocalisation de l’aéroport.

«Nous sommes satisfaits de la conclusion de ce dossier qui nous touchait depuis de nombreuses années. Il était impensable pour la Ville de Mascouche de détruire un milieu naturel inestimable : un couvert forestier enviable, un boisé et des milieux humides qui abritent une faune et une flore à préserver. Notre environnement et notre quiétude, nous y tenons, et cette entente vient lier notre parole à nos actes.»

Guillaume Tremblay
Guillaume Tremblay
Maire de Mascouche

Des coûts d’achat diminués

Afin de réduire les coûts pour la municipalité, la Ville de Mascouche disposera de ces terrains moyennant une considération de 1,5 M$ et une servitude de conservation de la part du Complexe Enviro Connexions (CEC). Après des travaux de réhabilitation et de reboisement du terrain par la municipalité en 2020 et estimés à 360 000 $, l’entreprise en gestion des matières résiduelles deviendra propriétaire du site afin de protéger ses activités actuelles. À noter que le site acquis demeurera un boisé d’intérêt métropolitain protégé par la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), la MRC Les Moulins et la Ville de Mascouche. Il conservera sa vocation première d’espace naturel.

Au total, grâce à l’acquisition du terrain par CEC, il en coûtera 1,96 M$ à la Ville de Mascouche pour régler son différend avec la Corporation.

La Ville de Mascouche est reconnaissante de trouver, en CEC, un partenaire qui contribuera à préserver le milieu de vie des citoyens et à atténuer l’impact de ses activités sur notre territoire.