Ville de Mascouche - Logo

Arbres

Notre ville, nos arbres

Saviez-vous que ? 

Les arbres offrent un écran contre le froid, la chaleur, le bruit, la poussière et la fumée…
Un arbre peut absorber autant de carbone en une année que la quantité produite par une voiture parcourant 42 000 km environ.
Les arbres stabilisent le sol en réduisant la menace d’inondations et d’érosion du sol autour des rivières, des ruisseaux et des lacs.

Les arbres gardent votre maison plus fraîche l’été et la protège contre le vent glacial l’hiver.
Réduisez le bruit dû à la circulation grâce aux arbres, ces barrières naturelles contre le son.
Augmentez la valeur de votre propriété : plantez des arbres et des arbustes.
N’oubliez surtout pas de les arroser !


Mascouche est une localité remarquable pour les sites et espaces naturels existants, que ce soit ses vastes étendues boisées, ses coteaux et collines, ses lacs, ainsi que la rivière Mascouche qui la traverse. Déjà en 1997, pour préserver un de ces espaces, la municipalité crée un parc écologique et familial en plein cœur du centre-ville, le parc du Grand-Coteau, de 10 millions de pieds carrés, qui intègre le parc d’Hydro-Québec.

Pour toutes ses raisons, Mascouche s’est dotée, en 2001, d’une politique de plantation, de conservation et d’abattage d’arbres afin de souligner le rôle essentiel que jouent les arbres au sein d’une municipalité. Elle se propose également de promouvoir l’impact positif des arbres sur la santé de la collectivité et de sensibiliser les citoyens à cette réalité. C’est dans cette optique, que s’est tenue une importante plantation d’arbres en 2000, lors du 250e anniversaire de la Ville de Mascouche, ainsi que la distribution de jeunes arbres chaque année en mai.

Pour continuer dans cette voie, la municipalité a besoin de la collaboration des citoyens à plusieurs niveaux : le respect de la réglementation, le respect et la protection des arbres dans les terrains publics et dans les parcs, la volonté de chaque mascouchoises et mascouchois de planter des arbres et des arbustes, sur leur propre terrain.

Pour une ville verte et en santé !


La réglementation en trois volets

  1. La plantation d’arbres

    Toute nouvelle construction est assujettie à la plantation d’un minimum de deux arbres, par tranche de 10 mètres de façade, dont 1 arbre en cour avant.

    Hauteur minimale : 2,5 mètres dans le cas de feuillus et 1,5 mètre dans le cas de conifères, au moment de leur plantation.

    Ces arbres doivent être plantés dans les douze mois suivant l’émission du permis de construction.

    Certaines essences d’arbres font l’objet d’une restriction quant à l’endroit où l’arbre doit être planté. Le service de l’Aménagement du territoire pourra informer le demandeur à cet effet.

  2. Protection des arbres lors de travaux

    Le tronc de tout arbre susceptible d’être endommagé lors de travaux doit être protégé adéquatement.

    Le niveau du terrain doit être conservé dans un rayon de 1,5 mètre de tout arbre lorsque des travaux de remblai sont effectués.

  3. Restrictions applicables lors de l’abattage d’arbres

    Tout abattage d’arbres résultant à rendre la densité d’arbres inférieure à celle établie ci-haut doit être complété par une plantation d’arbres permettant de respecter cette densité minimum.

    L’abattage d’arbres est interdit sur une bande de quinze mètres en bordure de tout chemin public et de toute ligne de propriété, sauf dans certains cas bien précis.

    Est considéré comme arbre, tout arbre ou arbuste dont le tronc a un diamètre de 10 cm et plus, mesuré à 1,3 mètre du sol.

Pour plus d’informations : (450) 474-4133, poste 1000